Origines de Brain-sur-Longuenée

 

 

 Longuenée n’est pas un ruisseau, mais le nom de cette forêt toute en longueur : Brain-sur-Longuenée et La Membrolle-sur-Longuenée sont deux communes liées à la forêt de Longuenée par l’histoire et la géographie.

            L’origine de l’appellation du nom de Brain est plus incertaine : rien à voir avec le mot anglais qui signifie cerveau  - tête - chef.

            Les mots gaulois et latins sont souvent cités : brennus, nom des chefs gaulois ; bren, brenno, les landes au 12 ème siècle ; mots régionaux signifiant bois et marais ou résidu de mouture de blé, mais aussi d’autres résidus ; tout le contraire de terres riches et faciles à cultiver.

            Entre 1047 et 1060, Brain est cité dans le cartulaire du chapitre de St Laud à Angers sous le nom de Brainius. Entre 1164 et 1177, l’Evêque d’Angers donne l’église de Brainius au chapitre de St Laud. Célestin Port cite le nom de Braimium ou Breimium.

             

                     

 

Il existe en France 13 communes dont le nom commence par Brain, elles peuvent se poser la même question. Plusieurs sont situées à proximité de marais ou des landes.

Près de Redon, la Chapelle-de-Brain (fusion de Brain-sur-Vilaine et la Chapelle-St-Melaine) a choisi son origine brenn ou brenno signifiant les landes au XIIème siècle.

Il est probable que Brain-sur-Longuenée signifie les Landes de la forêt de Longuenée.

 

 

 

Retour au menu : Accueil.  Des compléments à apporter, Jean Poussin : Contact