LA HIMBAUDIERE ou HINNEBAUDIERE

 

Dans son manuscrit, l’abbé Gourdon ne dit rien de la Himbaudière, sinon que les Vernault et les Denis ont habité à la Himbaudière.

Les actes de mariage en disent plus sur les noms de personnes liés aux lieux-dits.

L’histoire de la Himbaudière est mêlée aux familles Deslandes, Denis, Vernault, Guillot , aux lieux-dits du Feil (Feuil), de Mariet, de la Maison Blanche, des terres et maisons situées au nord de l’église et aux premiers magistrats et instituteur de Brain sur Longuenée, à partir de 1793, an 2 de la République.

Nicolas Deslandes était laissier et marié à Anne Hamelin, le deuxième de leurs trois fils, René (1734-1794) fut marchand de fil et marié à Jeanne Allaume, leur fille Jeanne (1767-) épousa Pierre-Joseph Denis, maréchal en arme blanche (taillandier).

Jean Denis (-1781), maréchal, venait de la Cornuaille, il avait deux frères, Yves (Cornuaille) et Pierre (Gené). C’est Pierre-Joseph, (1758-1854), fils de Jean, qui épousa Jeanne Deslandes et s’installa taillandier à Brain. Un autre fils François (1751-1809) avait été séminariste puis se maria à Mathurine Vernault de La Himbaudière, contre la volonté de Mme Veuve Vernault. Il fut en disgrâce pendant plusieurs années, puis réconcilié, il fut installé à la Himbaudière. François Denis, Républicain fut le premier officier d’état civil de Brain en 1793, leur fils Frédéric se maria avec sa cousine et fut instituteur à Brain. Pierre Denis, taillandier, époux de Renée Citoleux (Mariet) fut agent municipal et fit fonction d’officier d’état civil vers l’an V

Pierre Vernault et Madeleine Fourmont (parents de Mathurine) sont arrivés à Brain comme marchand-fermier au Feuil vers 1740 (propriété des familles Simon, puis De la Selle, puis De Terves). Une autre fille Madeleine fut mariée avec Mathurin Guillot de Chazé-sur-Argos, leur fils Gaspard Guillot (Maison Blanche) se ruina dans les ardoisières de la Pouëze. La 10ème enfant de Pierre Vernault  fut Françoise-Jeanne, religieuse sous la révolution, elle dû se retirer dans la propriété près de l’église. La Veuve de Pierre Vernault après le Feuil, se retira à la Maison Blanche (+1782). En 1844, à la mort de Elie-Florent Denis, ses neveux, petits enfants de Mathurine dispersèrent les propriétés situées près de L’Eglise.

 

             

 

cadastre de 1812                                                                               cadastre actuel

 

 

La partie Nord de Brain, entre l’église et la Himbaudière fut propriété des Mergot-Escuillé au 17è siècle, elle passe ensuite entre les mains des Levoyer et Cormier de la Dominière. Mme (Jeanne levoyer) de la Dominière apparaît comme une propriétaire importante fin du 17ème siècle. Au 18ème, c’est Pierre Vernault  (marchand, fermier général) qui devient propiétaire.

En 1788 François Denis, la Himbaudière participe à la réponse au questionnaire de la commission intermédiaire de l’Anjou.

En 1859, Frédéric Denis habite la Himbaudière, il n’est plus instituteur (Lebrun est instituteur), mais il est trésorier de fabrique, un calvaire porte son nom.

An 2, Joseph Hervé est jardinier à la Himbaudière et Renée Galichet est domestique.

An V de la République, mariage de Mathurin Hamlin avec Adélaïde Malsou. Il était garçon laboureur et demeurait à la Himbaudière.

An XI : Mariage de Louis-René Guillot (frère de Gaspard) de Chazé-sur Argos avec sa cousine Marie-Madeleine Denis de la Himbaudière, fille de François Denis et de Mathurine Vernault demeurant à la Himbaudière.

 

 

                                                    

 

 

Retour au menu : Accueil

Si vous avez des remarques ou des compléments à apporter, me contacter, Jean Poussin : Contact